Montage d’un kit 150 de manière facile




Montage d’un kit 150 de manière facile

Moi qui suis nul en mécanique je me suis dis qu’un petit tuto pour les « nuls » serait pas mal.
Avec l’aide de Kerberos (enfin l’aide, il a tout fait ;‐)) voici comment on pratique la « dépose moteur » sur un Jonway 125 Aztral GT facilement.
On commence par un bon café pour se réveiller.
On vérifie qu’on a bien le kit (dans ce cas, il vient de chez GY6.fr que nous connaissons tous.)

snip_20151110102521

Ok on est bon : Paré pour 2 heures de travail ?

On place un cric sous le bloc moteur sur un endroit solide… pas sur de l’alu creux…

snip_20151110102632

Ouverture du couvre batterie pour accéder au carbu et aux câbles de masse par exemple….

snip_20151110102709
En rouge la pipe du carbu, 2 écrous à mettre dans la gamelle ;‐)

On le maintient par une corde, un élastique… ce qu’ont veut mais qui tient !!

snip_20151110102833

Une fois que tout ce qui est accessible et débranché, on démonte la boîte à air.

snip_20151128124307

Une fois que notre boîte est enlevée et que les reniflards renifleurs et autres tuyaux sont enlevés,

Nous passons au démontage de l’amortisseur gauche.

snip_20151128124353

Ensuite démontage de l’échappement.

snip_20151128124434

Autre truc de Tonton Georges…
une petite découpe dans le plastic de « protection » sous le scooter à l’aide d’un cutter chauffé, pour pouvoir accéder plus facilement aux boulons de fixation de l’échappement.

snip_20151128124510

Dépose complète de l’échappement.
Maintenant on s’attaque à la dépose de l’étrier de frein (arrière ça va de soit…) pour pouvoir le remboîter facilement pousser fortement dessus, le piston rentre alors un peu dans son logement

snip_20151128124547

Démontage de la « patte » de maintien du flexible de frein

snip_20151128124627

On se glisse sous le scooter et on découple les cosses qui viennent du volant magnétique.

snip_20151128124715

On attaque le deuxième amortisseur.

snip_20151128124753

On fait glisser l’axe central, Kerberos a une technique bien à lui, il perce un trou du diamètre d’une douille pour avoir accès à la tige de support sans devoir déposer la carrosserie (sacré gain de temps !!!)

snip_20151128124832

Une clé plate d’un côté et de l’autre la douille…

snip_20151128124919

snip_20151128124958

Avec l’aide du cric positionné sous le moteur (pas n’importe où, rappel) on peut faire monter ou descendre l’ensemble à sa guise sans forcer.

snip_20151128125047

La preuve que c’est plus simple ?

snip_20151128125123

Et voila il est liiibre Max…

snip_20151128125205

On vérifie que plus aucun fil, câble ou autre flexible ne tiennent

snip_20151128125334

Puis on retire le tout avec un léger pivotement de l’avant vers la gauche pour ne pas s’embêter avec les amortisseurs…

snip_20151128125635

snip_20151128125849

On dépose le moteur sur une vieille caisse en bois…

snip_20151128125948

Commencement du démontage du « guide » d’air frais mais après la pause café. 4 boulons et un clips…

snip_20151128130457

Ha oui, n’oubliez pas le chiffon qui bouche la pipe d’admission…

snip_20151128131043

Et voila notre bloc enfin visible !! Et hop la bougie.

snip_20151128131131

Démontage du cache culbuteur avec ses 4 vis

snip_20151128131205

Retrait du tendeur de chaîne.

snip_20151128131244

Culbuteurs et l’arbre à came. Après vérification. du point mort haut !!

snip_20151128131554

Retrait tout en douceur

snip_20151128131630

Maintenant on attaque la culasse ce qui nous permettra de libérer le cylindre

snip_20151128131707

snip_20151128131750

Et un joli piston.

snip_20151128131824

Retrait du cylindre pour l’extraction du piston hors de son axe tenu par les circlips

snip_20151128131858

Petit truc, un chiffon pour boucher l’entrée du moteur un clips ça peut partir n’importe où…

snip_20151128131941

Une machine bien rôdée !!

snip_20151128132022

Maintenant on change d’atelier.
On joue dans la cours des 1/100éme de mm…
un jeu de calles et vérifier que les segments quand ils sont en place disposent d’au moins 0,20 à 0,2.5 mm pour leur dilatation (ça évite les serrages)

snip_20151128132924

snip_20151128133025

snip_20151128133126

On pousse les segments à l’aide du piston pour les avoirs bien droits.

snip_20151128133210

Vérification avec le jeu de calles, ça ne passe pas !!! Rectification nécessaire.

snip_20151128133347

snip_20151128133420

Quelques petits coups de lime par ici et par là…

snip_20151128133456

Les photos montrant le passage des cales sont floues…
Sorry mais tout les segments on étés légèrement repris.
Ici mise en place des segments tiercé et des circlips

snip_20151128133534

Le piston reprend sa place sur la bielle grâce à son axe et les circlips pour maintenir le tout,
le IN est généralement vers le haut VÉRIFIEZ !!

snip_20151128133704

Huilez généreusement le tout !!!

snip_20151128133745

Y compris les joints, des deux côtés

snip_20151128133821

Ici kerberos utilise simplement une burette pleine d’huile 10W40

snip_20151128133853

Mise en place du cylindre et du joint de culasse, le bosselage vers l’intérieur !!!

snip_20151128133939

Pose de la culasse.

snip_20151128134030

Remise en place de l’arbre à cames et des poussoirs tant qu’on y est ;‐)

snip_20151128134059

Serrage à la main en diagonale puis à la clé dynamométrique toujours en diagonale

snip_20151128134141

Remise en place du tendeur de chaîne.

snip_20151128134215

Le petit joint de la pipe d’admission.

snip_20151128134246

Réglage des soupapes à 0.08 mm admission et 0.12 mm échappement pour les 125cc  

Réglage des soupapes à 0.05 mm admission  et 0.10 mm  échappement pour les 50cc

snip_20151128134402

On remet le cache soupape en place, puis on refait gentiment la manœuvre inverse pour remettre le moteur et a transmission en place… avec le cric, toujours plus facile !!!

snip_20151128134827

Comptez une petite ½ heure pour le remontage et le tour est joué …
Merci à Georges le Kerberos, JC pour les intimes ;‐)

snip_20151128134904

About the Author

Laisser un commentaire