Fonctionnement d’un carburateur a dépression!

Bonjour à tous,

Suite aux nombreuses questions à propos de la dépression, je me propose de créer un tutoriel expliquant son fonctionnement, extrêmement simple mais pourtant insu de pas mal de motard (j’étais de ceux là il y a quelques mois…).

 

  • Le phénomène de dépression :
La dépression est le fait de mettre deux quantités de gaz (tous ce qui n’est pas à l’état liquide) étant à deux pressions différentes en contact direct, les gaz qui subiront la pression la plus élevée seront « propulsés » vers ceux ayant une pression plus faible, c’est le phénomène de dépression.
Sur une moto, la dépression sert à commander le robinet d’essence automatiquement, lorsque le moteur tourne le robinet est ouvert, sinon il reste fermé, vous allez comprendre comment par la suite du tutoriel.

 

  • Quand est-ce que le moteur crée une dépression ?

Le moteur crée constamment des dépression, c’est le fonctionnement du moteur 2T/4T.

 

La dépression à l’échappement :

Lors de l’explosion des gaz, la pression augmente énormément (c’est d’ailleurs pourquoi le piston est repoussé). Lorsque la lumière d’échappement s’ouvre, la pression est élevé dans la chambre de combustion, alors qu’elle est relativement proche de la pression atmosphérique dans le pot, les gaz brûlés sont donc aspirés par le pot d’échappement et évacués (pas en totalité mais c’est pas le tuto pour en parler). Avant l’ouverture des lumières des transferts, la pression chute en dessous de la pression atmosphérique.
La dépression à l’admission :
Lors de l’ouverture des lumières des transferts, la pression dans la chambre de combustion est relativement faible, inférieur à celle du bas moteur, les gaz du bas moteur sont donc aspirés via les transferts, la pression à l’intérieur de la chambre de combustion ré-avoisine celle de la pression atmosphérique, cette aspiration par des transferts, passe dans le bas moteur, aspire les clapets en les ouvrant au passage, passe par le filtre à air et se finit à l’entrée de la boite à air.

 

  • Qu’est ce qu’un robinet à dépression, un carburateur à dépression, une pipe à dépression ?
Le robinet à dépression :
Un robinet a dépression possède une membrane, elle est fermée au repos (l’essence est bloquée), il faut l’aspirer pour l’ouvrir et laisse ainsi l’essence couler. La prise de durite la plus basse est celle de la durite de dépression, l’autre est pour l’essence.
Le carburateur avec prise pour dépression :
Un carburateur avec prise pour dépression est un carburateur ayant une prise de durite qui donne directement sur l’intérieur du carburateur (là ou l’air passe). Créer une dépression sur le carburateur n’est pas conseillé (par moi :P ) si il n’y a pas déjà une prise qui ne demande plus qu’a être percée, nous verront tout à l’heure comment la créer.
La pipe avec prise pour dépression :
Une pipe avec prise pour dépression, au même titre que le carburateur, est une pipe ayant une prise de durite. Créer une dépression sur une pipe en métal n’est pas conseillé (toujours par moi :) ), plutôt sur une pipe en caoutchouc.
Comment marche un robinet à dépression ?
Quand le moteur est démarré, il aspire de l’air, il suffit de brancher une durite entre le carburateur (ou la pipe suivant lequel à la dépression) et le robinet (sur la prise de la dépression) pour que l’air qui est dans la durite subisse la dépression, la membrane du robinet est donc aspirée, la dépression est créée.

 

  • Supprimer une dépression :
Lorsque vous montez un carburateur ou une pipe avec dépression, et que vous avez un robinet classique, il y a donc une prise d’air, il faut la boucher. Pour cela, prenez un bout de durite de 2 cm environ, pincez le bout avec une pince, et faites brûler l’extrémité. N’arrêtez pas de pincer pendant une dizaine de seconde après avoir fais brûler la durite.
Vérifier que c’est bien étanche en versant de l’eau dedans, ou du WD40 si vous avez, placez cet embout sur votre prise de dépression, la dépression est bouchée.
Merci a Warnershoot pour sont superbe tutoriel

Partager c'est aimer!

About the Author

Bruno

Laisser un commentaire