Yamaha Tricity [scooter 125 cm3]




Yamaha Tricity [scooter 125 cm3]

Après Piaggio, Quadro et Peugeot, Yamaha se met à son tour au scooter trois roues avec Tricity. Voici ses spécificités et son prix.

Par  

  • Yamaha Tricity

    Yahoo Autos – Yamaha Tricity

Alors que les poids lourds japonais n’avaient pas senti le phénomène, Yamaha est le seul constructeur à présenter une réponse aux scooters européens à trois roues. Arrivant très tardivement sur ce marché, quels sont les avantages et inconvénients du Tricity de Yamaha ?

Yamaha présente son Tricity comme une réponse à de nombreux problèmes : le fléau des embouteillages et leurs pertes de temps, la pollution engendrée par ces derniers mais aussi ce scooter serait une réponse économique. Pas cher, peu gourmand en essence, il nous rendrait du pouvoir d’achat et s’installerait dans la catégorie des achats malins si tendances actuellement. Pour le reste, il repose sur un modèle technologique que l’on connaît bien chez ses concurrents : Piaggio MP3 ou Peugeot Metropolis. Doté de deux roues à l’avant qui se penchent automatiquement dans les virages, le nouveau Tricity offre un sentiment de confiance accrue et une plus grande stabilité qu’un modèle traditionnel à deux roues.

 

Le nouveau mécanisme exclusif LMW (Leaning Multi Wheel) = multi-essieux directeurs du Tricity a été pensé spécifiquement par Yamaha pour ses véhicules « Nouvelle mobilité ». Il est doté d’un système breveté conçu pour donner un sentiment de stabilité et de maniabilité. La suspension avant se compose de fourches télescopiques cantilever spéciales, de type tandem, dotées de deux tubes distincts pour chaque roue. Les tubes à l’arrière font office de guide, alors que les tubes de la fourche avant gèrent les fonctions d’amortissement avec un débattement généreux de 90 mm. Le système de suspension fonctionne indépendamment sur chaque roue avant, ce qui favorise le confort. Le Tricity est équipé de deux roues avant en aluminium de 14 pouces, avec des pneus de 90/80-14. À l’arrière, le Tricity est équipé d’une roue en alliage coulé de 12 pouces avec un pneu 110/90-12. Le Tricity est équipé d’un système de freinage intégral (UBS) conçu pour améliorer l’efficacité du freinage. Le système intègre des deux disques avant d’un diamètre de 220 mm et un disque arrière de 230 mm. Lorsque seul le levier de frein avant est utilisé, la force de freinage s’applique à la roue arrière comme aux roues avant, la répartition du freinage est ainsi plus homogène.

D’un point de vue motorisation, le Tricity est équipé d’un nouveau moteur 4 temps à refroidissement liquide de 125 cm3 et d’une transmission à variation continue. Yamaha ne communique pas pour le moment la puissance ni la consommation de l’engin. Les japonais promettent toutefois qu’il sera économe. Le scooter pèse 152 kg avec le carburant et l’huile, Le Tricity reste un engin urbain et n’oublie pas de soigner ses rangements. Un grand espace sous la selle permet de ranger un casque intégral, et un crochet situé devant le pilote sécurisera les sacs posés sur le plancher. Le poste de conduite est doté d’un compte-tours numérique central, d’une horloge, d’un indicateur de température de l’air ambiant et d’un compteur kilométrique. Le tableau de bord compte également plusieurs voyants lumineux. Pour tenter d’accentuer son style moderne, Yamaha a doté le Tricity de doubles feux de position avant à LED, ainsi que d’un feu arrière à LED et d’un éclairage à LED pour la plaque d’immatriculation.

Yamaha TricityCommercialisé chez les concessionnaires Yamaha européens dès l’été 2014, le nouveau Tricity sera proposé à moins de 4 000 €(sans plus de détails) dans les coloris suivants : MDRM3 (Anodized Red) DBNM8 (Mistral Grey) BWC1 (Competition White) SMX (Midnight Black).

Les plus :

  • positionnement prix
  • expertise Yamaha
  • coffre sous la selle

Les moins :

  • protection un peu faible offerte par la bulle

About the Author

Laisser un commentaire